MotoE : Nicolas Goubert nous éclaire sur le départ du feu qui a tout ravagé

By André Cazeneuve

Dans le monde des Grands Prix, on n’est pas du genre à fondre en larmes lorsque l’on est victime d’un incendie. Même si celui-ci laisse comme un goût de cendre puisqu’il a, tout de même, anéanti l’embryon qui allait donnait naissant au beau bébé MotoE. Un événement avorté, mais pas annulé. L’organiseur Dorna nous a mis au courant : il faut rester branché sur le sujet qui suscite pour le moment quelques tensions. Mais comment en est-on arrivé là ? Dans une vidéo faite pour le site motogp.com, l’homme qui a prise sur cette catégorie qui demandera une rallonge pour la date de ses débuts explique.

Il en faut apparemment plus à Nicolas Goubert pour lui faire perdre sourire et sérénité. Pourtant, à l’heure de l’écriture de ses lignes, il n’a plus rien à représenter. Son MotoE est parti en fumée. Sur cette déconvenue, il raconte : ” nous étions d’abord tous très satisfaits de cette première journée de tests à Jerez. Les dix-huit motos fonctionnaient bien et les temps au tour étaient rapides. La météo était bonne et les pilotes étaient contents.

Il poursuit : ” à la fin de la journée, les équipes ont ramené les motos dans le paddock pour leur maintenance. On a laissé ensuite une petite équipe de quatre personnes dont la mission était de charger toutes les motos pour qu’elles soient opérationnelles pour le lendemain. Mais juste à la fin de cette opération, ils ont constaté que de la fumée sortait d’un des box. Lorsqu’ils s’y sont rendus, ils ont constaté qu’une borne prototype de recharge était en feu.

” Ils ont essayé d’éteindre le feu. Mais hélas, sans succès. Le feu s’est très vite propagé sur l’ensemble de la structure mise en place pour abriter toutes les motos et les équipements. On a perdu beaucoup de choses. Mais bon, on travaille avec des prototypes, avec une nouvelle technologie, et ce genre de déconvenues peut donc arriver. L’important est que personne n’ait été blessée. On fera ce championnat en 2019. On aura nos cinq courses ».

Il termine : ” on va apprendre de cet événement, en tirer les enseignements, comprendre nos erreurs si des erreurs ont été commises. Les ingénieurs responsables des motos ont déjà contacté leur staff pour avoir de nouvelles machines. A ce stade, on ne sait pas quand ce sera possible mais on reviendra plus fort.

#MotoE will go ahead…

Nicolas Goubert, Executive Director of the all-electric class talks about the incident in Jerez and what it means for the 2019 competition#MotoGP | 📽️ https://t.co/OGiWIlWvGA pic.twitter.com/wVu3VzoByo

— MotoGP™ (@MotoGP) March 14, 2019

Cet article MotoE : Nicolas Goubert nous éclaire sur le départ du feu qui a tout ravagé est apparu en premier sur Paddock GP.

… Plus d’infos

Read more here:: MotoE : Nicolas Goubert nous éclaire sur le départ du feu qui a tout ravagé