Moto2, Hervé Poncharal : « nous faisons confiance à nos pilotes et nous les soutenons »

By André Cazeneuve

Sur les vingt-six pilotes classés au terme du Grand Prix du Qatar d’un Moto2 qui ouvrait sa saison de façon historique car avec un moteur Triumph inédit, il faut aller à la fin de la feuille des résultats pour trouver trace des pilotes Tech3 KTM. Öttl est ainsi vingt-troisième et Bezzecchi le dernier. Pas de quoi pavoiser donc, pour le team français qui n’est cependant pas surpris par ce bilan. Le chef des troupes Hervé Poncharal explique et ne lâche pas ses hommes…

La meilleure KTM a fini douzième sur le tracé de Losail qui lançait la campagne 2019 de Moto2. Elle est officielle puisqu’il s’agit de Brad Binder alors que son équipier débutant et Champion du Monde de Moto3 en titre a raflé un point avec le quinzième rang. Pour les deux autres motos autrichiennes flanquées du même nom d’une boisson énergisante sur le carénage, il faut descendre plus bas.

Mais la compétition des Grands Prix n’attend pas et lorsque l’on débute avec deux nouvelles motos confiées à deux débutants, il faut s’attendre, d’abord, à souffrir. Le patron Hervé Poncharal commente : ” nous savions qu’après les tests difficiles en hiver, une arrivée dans le top 15 serait difficile.

Mais il en faut plus pour décourager le Français : ” malgré tout, nous restons très enthousiastes à propos de cette course, car les pilotes ont parcouru une distance complète pour la première fois, ont pu apprendre beaucoup et suivre les autres pour adapter leur style de conduite et mieux comprendre la Moto2 ». Car l’essentiel est là pour le moment : rouler et apprendre !

Sur Bezzecchi, il analyse : ” il a chuté au départ, mais ce n’était pas sa faute. Il a été touché par un autre pilote et a dû reprendre la course en étant très loin, ce qui était dommage, mais heureusement, il a quand même pu continuer. Bien que la moto fût endommagée selon Poncharal, Bezzecchi a essayé d’attaquer et de trouver la connexion avec sa machine.

” Il a montré sa meilleure performance depuis qu’il est passé en Moto2, a déclaré le chef d’équipe tricolore en félicitant l’esprit de combat de son protégé. ” Les temps au tour étaient assez compétitifs et je pense qu’il se serait approché du top 15 s’il n’avait pas chuté ». D’autant plus que le pilote italien souffrait d’une douleur à la jambe après l’accident.

Son coéquipier Öttl a terminé son premier Grand Prix dans la nouvelle classe trois places devant Bezzecchi. Poncharal commente : ” Philip n’a pas eu le meilleur départ au monde, mais au moins il a continué à rouler et à attaquer. Je pense qu’il a beaucoup appris, mais nous avons juste manqué de rythme pour mieux nous positionner.

La prochaine échéance sera donc l’Argentine à la fin du mois : ” la piste est très intéressante et j’espère que Marco et Philipp seront plus rapides là-bas”. Néanmoins, le patron de Tech3 est patient et ne veut pas trop attendre de rendez-vous : ” nous savons … Plus d’infos

Read more here:: Moto2, Hervé Poncharal : « nous faisons confiance à nos pilotes et nous les soutenons »