MotoGP, Qatar, LCR Honda : le patron Cecchinello explique le secret du nouveau moteur Honda et félicite le travail de Ducati

By André Cazeneuve

Ce premier Grand Prix de l’année au Qatar aura été fait de pleins d’histoires. Celle de la victoire de Dovizioso devant Marquez, d’un Crutchlow revenant de loin et sur le podium, d’un moteur Honda en pleine forme tenant tête à celui de Ducati, de la réclamation de quatre constructeurs contre la firme de Borgo Panigale… La liste n’est pas exhaustive. D’autant moins que le patron du team LCR Honda apporte encore quelques épisodes qui ont échappé au feu des projecteurs de ce meeting à Losail…

Lucio Cecchinello est un patron heureux et soulagé au sortir d’un Grand Prix du Qatar qui ne se présentait pas de la meilleure des façons. Son pilote Crutchlow à la cheville convalescente avait passé des tests hivernaux en pure perte sur un tracé de Losail qui ne lui souriait pas plus lors des séances d’essai du meeting officiel. La séance de réchauffement avait confirmé le coup de froid. Mais la course a été chaleureuse en offrant le podium.

Pourtant, cette épreuve a été un casse-tête pour les protagonistes. A cause de la gestion de l’usure des pneus dont tout le monde a parlé à satiété ? Certes, mais pas seulement. Un autre souci était d’actualité… ” Personne n’a parlé du problème principal, qui était la consommation de carburant » a révélé Lucio Cecchinello. ” Nous devions utiliser des cartes d’injection appauvries, juste pour essayer d’arriver à la fin de la course. Le Qatar est un circuit très rapide. Si les pilotes avaient tourné en dessous des 1’55, ils n’auraient pas terminé la course. Les ingénieurs ont donc réalisé des cartographies très fines, avec des motos peu performantes qui pénalisaient les performances. Ensuite, personne ne voulait rester en tête et tirer le peloton, car ils savaient qu’ils pouvaient se retrouver en difficulté à la fin de la course. Dovizioso et Marquez le savaient, ils n’ont donc pas toujours poussé au maximum ».

Intéressant. Cela étant dit, cette première étape de l’année a montré que le nouveau moteur Honda était dans une belle forme. Le même Cecchinello nous en livre le secret : ” Honda a modifié le châssis pour créer un conduit d’air direct, ce qui a considérablement modifié toute la colonne de direction » explique-t-il à Paddock TV. ” Il y a plus de surpression dans la boîte à air, le moteur respire mieux et il est plus puissant. Mais le châssis n’a pas les mêmes caractéristiques que l’an dernier. Cal a peu de sensations avec l’avant.

Celebrations at @LCRHondaTeam!@calcrutchlow grabs a podium in third, just as he did the last time he started a #MotoGP race at Motegi! 💪#QatarGP 🇶🇦 pic.twitter.com/QgZjqhqL4r

— MotoGP™ (@MotoGP) March 10, 2019

Les flux d’air sont donc importants, et ils sont même devenus un sujet de discorde entre les constructeurs. Yamaha mis à part, ils s’opposent sur un sabot mis sur le bras oscillant de la Ducati, juste devant le pneu arrière. L’Italien commente : ” Ducati a réalisé un chef-d’œuvre dans l’interprétation … Plus d’infos

Read more here:: MotoGP, Qatar, LCR Honda : le patron Cecchinello explique le secret du nouveau moteur Honda et félicite le travail de Ducati