Peugeot 308 GT : La production stoppée définitivement en juin

Cette GTi se reconnait toujours à ses deux grosses sorties d'échappement.

L’appellation GT ne porte pas chance aux compactes françaises. Depuis l’arrivée des dernières normes antipollution, en septembre 2018, la Mégane du même nom a ainsi disparu du catalogue. Un sort que connaîtra bientôt sa rivale, la 308 GT, du moins dans sa version 1.6 Puretech 225 essence. Le Lion nous a en effet confirmé que la production de cette variante serait interrompue dès le mois de juin prochain, notamment pour des raisons d’émissions de CO2. Comme tous les constructeurs qui vendent en Europe, la marque doit en effet atteindre une moyenne de 95 g/km d’ici 2021. Plutôt raisonnable dans son genre, avec ses 133 g/km, la 308 GT restait encore trop loin de ce chiffre pour pouvoir perdurer longtemps. Tout le contraire de la GT BlueHDi 180 diesel, dont les 116 g/km sont déjà plus “raisonnables”.

Interruption partielle pour la 308 GTi

Avec ses 148 g/km, la 308 GTi paraît encore moins adaptée à la poursuite de cet objectif. Mais son tarif plus élevé et sa meilleure notoriété la rendent sans doute plus lucrative. Elle va donc continuer sa carrière au moins quelques mois, même si des raisons techniques interrompront sa production en juillet et août. Après l’intégration d’un filtre à particules, qui a ramené sa puissance de 270 à 263 ch l’an dernier, Peugeot va en effet déjà devoir s’adapter à une évolution de la récente norme antipollution. Cette dernière, rebaptisée Euro 6 d-temp + EVAP, prend en effet désormais en compte les évaporations de carburant dans le réservoir et sa tubulure. Mais la 308 GTi sera bien de retour dès septembre… même s’il s’agira sans doute de la dernière version sportive 100 % thermique de la marque.

Cette GTi se reconnait toujours à ses deux grosses sorties d’échappement.© Bruno Picault

… Plus d’infos

Read more here:: Peugeot 308 GT : La production stoppée définitivement en juin