Austin MotoGP J3 Maverick Viñales : « c’est difficile à expliquer »

By André Cazeneuve

Avec Maverick Viñales, on sait maintenant à quoi s’en tenir dans le déroulé d’un meeting de MotoGP. Performant le vendredi, il tient son rang jusqu’aux qualifications du samedi, reste sur son élan le dimanche matin avant de disparaître des écrans radars dès que la course est lancée l’après-midi qui suit. Un scénario redondant et stérile qui inquiète d’autant plus que celui qui en est le principal acteur ne comprend pas lui-même comment il peut en arriver là…

Pourtant, Maverick Viñales s’annonçait comme le pilote capable de terminer la série de victoires de Marc Márquez sur le délicat tracé d’Austin. Plus rapide le vendredi matin, il était sur la seconde ligne au moment de lancer cette édition du Grand Prix des Amériques. Puis les feux rouges se sont éteints et le charme s’est rompu…

L’officiel Yamaha regrette souvent des départs ratés, mais cette fois, à vouloir le réussir, il l’a anticipé. Comme Joan Mir. Et les deux hommes ont dû en repasser par la voie des stands. Cependant, Viñales a mis un point d’honneur à se sanctionner deux fois… Il commente : ” c‘est difficile à expliquer. Je pense que l’embrayage a surchauffé, il ne s’est donc pas séparé correctement. J’étais à fond, la moto a bougé, même si je tenais toujours l’embrayage tiré. Le côté positif est que j’ai pu dépasser certains adversaires au départ »… Un trait d’humour vite biffé : ” c’est le seul côté positif … J’ai immédiatement compris que je serais puni. Ensuite, j’ai mal compris la peine, j’ai perdu beaucoup, beaucoup de secondes.

Car il n’est pas d’abord entré dans la pitlane. Il a pris le long virage dédié à d’autres sanctions… Ce qui lui a coûté trois secondes de plus ! ” Nous avons parlé de cette pénalité du virage long récemment, de sorte que le malentendu est arrivé. Complètement de ma faute. C’était inutile ». Il a ensuite fallu retrouver sa concentration et le rythme. Un rythme qui ne peut que donner des regrets…

📋@mvkoficial12 and Mir faced ride through penalties for jump starts at the #AmericasGP 🇺🇸@YamahaMotoGP and @suzukimotogp riders share their thoughts on the sanctions they had to face at COTA 💬 pic.twitter.com/Yy9kvGb4ao

— MotoGP™ 🇺🇸 (@MotoGP) April 15, 2019

” Oui, après la punition, j’ai fait un bon retour. Je n’étais qu’à la 19ème place après sept tours. Mais au début, j’ai rattrapé quelques adversaires en leur prenant entre 2 à 3 secondes par tour. Je pilotais bien, je me sentais à l’aise sur la moto Si j’avais été dans le haut du classement, j’aurais pu faire encore plus. Je n’ai pas risqué autant. Je ne peux pas changer cette situation maintenant. Nous devons nous tourner vers Jerez. L’équipe a fait un excellent travail ce week-end. Nous devons donc continuer. Espérons que nous aurons plus de chance lors des prochaines courses.

” C’est dommage, car cela aurait été une course pour moi … Le pneu avant soft était le choix parfait. On l’a vu avec Rins … Plus d’infos

Read more here:: Austin MotoGP J3 Maverick Viñales : « c’est difficile à expliquer »