Vie du paddock : changement de moteurs pour Yamaha… et les autres

By Marc Sériau

C’est à un discret mais habituel spectacle que l’on a pu observer ce mercredi dans le paddock MotoGP : les mécaniciens ont commencé à démonter les motos et, à une large majorité, à en changer les moteurs.

Ce fut le cas pour Yamaha hier au Mans, où nous avons pu observer à de nombreuses reprises le traditionnel ballet suivant : un mécanicien sort des box Yamaha/Petronas avec un chariot sur lequel est posé un moteur caché sous une couverture. Celui-ci se dirige alors vers le camion Yamaha, placé perpendiculairement à ceux de toutes les équipes, et ouvre une trappe donnant accès à un treuil électrique.

Toujours revêtus de sa couverture, le moteur est alors équipé de pattes de fixation (visibles sur la gauche) pour pouvoir être accroché au treuil, puis s’élève doucement dans les entrailles de la remorque avant de disparaître à l’étage.

Même si la procédure est habituelle, inutile de dire que les personnes habilitées à monter dans la remorque se comptent sur les doigts d’une main et ont généralement les yeux bridés…

Alors, pourquoi tant de moteurs changés ?

A priori, impossible de le savoir, mais en observant les données fournies par Dorna, on constate que Valentino Rossi, Maverick Vinales et Franco Morbidelli ont tous reçu un nouveau moteur à Jerez, en plus des deux fournis en début de saison. Ces 3 pilotes disposent d’un matériel usine tournant à un régime élevé, donc s’usant relativement vite, ce qui nécessite un maximum de 7 moteurs par saison, comme le permet le règlement.

A l’inverse, Fabio Quartararo ne dispose que de 5 moteurs pour cette année 2019, ce qui impose d’en abaisser le régime maximum pour le faire durer un peu plus longtemps que ceux de ses coéquipiers. Et, effectivement et logiquement, Fabio Quartararo est le seul pilote Yamaha à ne pas avoir reçu de nouveau moteur à Jerez.

De là à penser que les moteurs aperçus hier provenaient de la Yamaha numéro 20 d’El Diablo, il n’y a qu’un pas qu’il serait tentant de franchir en pensant que la firme d’Iwata apprécie particulièrement les performances du jeune Français.

Cela est sans nul doute vrai, mais cela n’implique pas forcément que cette hypothèse d’une sorte de cadeau soit juste !

Au contraire, celle-ci est même fausse puisque, après prise de renseignements, les moteurs retirés étaient tout simplement ceux ayant uniquement servis aux essais post-GP à Jerez afin de remettre les moteurs comptabilisés pour la saison. Et tous les teams Factory font de même.

Cet article Vie du paddock : changement de moteurs pour Yamaha… et les autres est apparu en premier sur Paddock GP.

… Plus d’infos

Read more here:: Vie du paddock : changement de moteurs pour Yamaha… et les autres