MotoGP Catalogne Course 2018 : Lorenzo assomme Márquez, Dovizioso au tapis et Rossi troisième

By Oléna Champlain

C’est sous le signe de Jorge Lorenzo que se présente ce Grand Prix de Catalogne, septième rendez-vous de la saison MotoGP. Le Majorquin, qui sort d’une victoire au Mugello, a marqué le tracé de Montmeló au fer rouge. Après avoir concrétisé pour la première fois sur une Ducati, le voilà en pole-position avec la même moto, une performance qu’il n’avait encore jamais réalisée. Son dernier résultat du genre remontait à Valence 2016. Le Majorquin officiait alors chez Yamaha. Il est ainsi devenu le premier pilote à avoir dominé des qualifications aussi bien sous les couleurs de Yamaha que de Ducati en catégorie reine…

Por Fuera envisage donc le doublé après son succès italien. Le dernier à avoir raflé la mise en Catalogne après s’être élancé du haut de la grille de départ est d’ailleurs lui-même, en 2010. Mais au vu du tableau qui résume la situation, on constate que l’adversité sera là…

Barcelone MotoGP

2016
2017

2018

FP1
1’42.065 Viñales
1’45.875 Márquez
1’39.456 Rossi
FP2
1’41.712 Lorenzo
1’44.478 Márquez
1’38.930 Lorenzo
FP3
1’44.727 Viñales
1’44.178 Márquez
1’38.923 Dovizioso
FP4
1’45.194 Márquez
1’45.486 Pedrosa
1’39.708 Iannone
Qualification 1
1’44.494 Barbera
1’44.239 Folger
1’39.217 Marquez
Qualification 2
1’43.589 Márquez
1’43.870 Pedrosa
1’38.680 Lorenzo
Warmup
1’45.318 Rossi
1’45.004 Folger
1’39.571 Dovizioso
Course
Rossi, Márquez, Pedrosa
Dovizioso, Márquez, Pedrosa

Record
1’40.546 A. Espargaró 2015
1’43.589 Marquez 2016
1’38.974 Viñales (Test)

Les Ducati ont montré leur force et Andrea Dovizioso ne s’en laissera pas compter face à cet équipier réveillé. Marc Márquez s’est intercalé entre les machines italiennes avec l’intention d’en découdre dans le style qu’on lui connait et au guidon d’une Honda qui ne s’affirme pas comme l’arme fatale. Mais on peut compter sur le sextuple titré et leader du championnat pour faire le spectacle. La preuve…

How does @marcmarquez93 keep doingit ?

Every angle of THAT FP4 save, plus the thoughts from the man himself and @xaviersimeon10 who had the best seat in the house!#CatalanGP pic.twitter.com/dKRzZYt5e7

— MotoGP™🏁 (@MotoGP) June 17, 2018

Les Yamaha et la Suzuki de Iannone seront en embuscade pendant que Pol Espargaró fêtera son 200ème départ en Grand Prix. L’officiel KTM est le second plus jeune pilote de l’histoire à atteindre ce cap, à 27 ans et sept jours. Seul Sandro Cortese a fait mieux à 26 ans et 284 jours.

Comme toujours, la grosse interrogation concerne les pneus. Mais peut-être plus ici qu’ailleurs. Valentino Rossi a ouvert le débat en mettant en cause l’allocation Michelin, ce qui a poussé le manufacturier à répondre. Tout le monde scrute avec intérêt les températures qui feront en sorte de bien faire travailler la gomme pendant 24 tours… Ou pas !

Justement, le mercure est à 47° sur la piste tandis que le public jouit d’une ambiance à 27°. On rappellera qu’Aleix Espargaró a reculé de trois place sur la grille de départ suite à son étourderie lors du warmup. Et qu’il y a 15 ans, Loris Capirossi mettait, sur ce même tracé, pour la première fois, une Ducati au sommet d’un podium de MotoGP.

It’s time for the main event of the weekend – #MotoGP is up next 🏁

Can @lorenzo99 go back-to-back? Will @marcmarquez93 bounce back?

Find out LIVE on VideoPass … Plus d’infos

Read more here:: MotoGP Catalogne Course 2018 : Lorenzo assomme Márquez, Dovizioso au tapis et Rossi troisième