Les nouveautés hybrides et électriques du Salon de Francfort 2019

Opel Corsa-e

Si les voitures électriques n’ont pas manqué dans les salons ces dernières années, elles prenaient le plus souvent le forme de concepts. Notamment chez Volkswagen, qui a multiplié les études badgées ID. Mais à Francfort cette année, les constructeurs semblent s’être donné le mot pour apporter du concret… même si la commercialisation effective de ces nouveautés n’interviendra qu’en 2020.

Festival de citadines électriques

L’ID.3 dévoile en effet sa version de série, et cette compacte 100 % électrique promet un tarif assez raisonnable, du moins en entrée de gamme. Une préoccupation qu’elle partage avec la Corsa-e d’Opel et même, dans une moindre mesure, avec la Mini Cooper SE, qui se contente il est vrai d’une batterie assez modeste. Sans parler des nouvelles Smart Fortwo et Forfour EQ ou des VW e-Up, Seat Mii Electric et Skoda Citigo iV, qui illustrent le virage pris par les citadines de poche.

Opel Corsa-e© Julien Demain

En revanche, la Honda e n’hésite pas à facturer sa bonne bouille et son intérieur high-tech au prix fort, malgré une autonomie timide sur le papier. Rien de comparable, néanmoins, avec la Taycan, première Porsche dépourvue de thermique, qui dépasse la barre des 150 000 € pour ses versions Turbo et Turbo S, les seules dévoilées pour l’instant. Pas sûr, toutefois, que la future Mercedes EQS, présente ici sous forme de concept, se révèle plus raisonnable. Mais il reste aussi des études électriques bien moins proches de la série, comme les Cupra Tavascan, Hyundai 45 ou Audi Ai:Trail. Tandis que même les voitures de course se veulent désormais branchées, à l’image de la Corsa-e Rally et Veloster N ETCR.

Les hybrides rechargeables en nombre

Faute de carrosserie spécifique, les hybrides peuvent paraître bien plus discrètes. D’autant que le spécialiste Toyota n’a pas fait le déplacement. Mais cela ne signifie pas forcément qu’elles soient moins nombreuses. Chez Mercedes, par exemple, les Classe A, Classe B, GLC et GLE adoptent toutes cette technologie, avec une possibilité de recharger sur secteur en prime. Même topo chez Audi pour les Q5 et A7, alors que Seat et Skoda se convertissent aussi, avec les Tarraco et Superb, tout comme Renault avec le Captur PHEV.

Conversion légère pour Lamborghini

La Passat profite également de son lifting pour renouer avec sa variante GTE, alors que les Cayenne Turbo S E-Hybrid se targuent carrément de 680 ch. Pas de quoi effrayer la Sian FKP 37 de Lamborghini, première hybride de la marque, rebaptisée sur le tard en hommage à Ferdinand K. Piëch, né en 1937 et tout juste décédé. Mais chez le Taureau, l’hybridation est seulement légère, comme sur la dernière RS6 ou le nouveau Puma : Ford réserve la recharge sur secteur aux grands Kuga et Explorer. Chez Hyundai, c’est le Kona qui passe à l’hybride sans recharge. Quant à la pile à … Plus d’infos

Read more here:: Les nouveautés hybrides et électriques du Salon de Francfort 2019