MotoGP Saint Marin Misano : l’air du pays sera-t-il bénéfique à Danilo Petrucci ?

By Oléna Champlain

Depuis que Danilo Petrucci a remporté sa première victoire en MotoGP, en concrétisant sur une Ducati officielle dans son Grand Prix d’Italie au Mugello, on pensait le voir prendre son envol et s’abonner parmi les ténors de la catégorie. Mais celui que l’on surnomme Petrux s’est fait ensuite discret. Beaucoup trop d’ailleurs, si bien qu’avec le retour sur ses terres ce week-end pour le Grand Prix de Saint Marin, on espère que l’air du pays va remettre dans le droit chemin l’équipier d’Andrea Dovizioso. Qui a été confirmé à son son poste en 2020.

A Misano, Danilo Petrucci fera-t-il aussi bien qu’au Mugello ? On ne sait, mais ce qui est acquis, c’est que les trois dernières courses de l’officiel Ducati n’ont pas été à la hauteur des attentes. Huitième à Brno, neuvième à Spielberg et septième à Silverstone : ce ne sont pas les résultats que Petrux et son équipe envisageaient. Le natif de Terni est maintenant attendu au tournant de ce Grand Prix de Saint Marin.

Dans une interview à Sky Sport MotoGP, l’Italien a évoqué ses sentiments : ” il y a tellement de motos compétitives. Lors des tests, j’ai vu que la Yamaha était très rapide, mais nous sommes là aussi et nous voulons nous battre. Les essais ont été utiles pour comprendre que nous avons des limites sur lesquelles Ducati travaille. Nous, les pilotes, arriverons plus préparés. Après Silverstone, je me suis beaucoup entraîné avec Dovi, nous avons fait le maximum pour être en forme à Misano. »

Le pilote Ducati a expliqué qu’il avait fait des progrès sur le plan mental, sachant qu’il avait vécu une période où il ne pouvait pas donner à 100% : ” je suis serein, je me sens beaucoup mieux physiquement aussi. À Silverstone, je me suis débarrassé de mes mauvaises idées. Je n’ai pas fait une bonne course, mais dans sa seconde partie, j’étais très rapide et les essais à Misano se sont bien déroulés. Je suis plus serein qu’en août ».

Petrux avoue ainsi s’être mis un peu trop la pression, en raison des bons résultats qu’il avait obtenus : ” je suis arrivé à la pause du championnat en troisième position et avec un avantage auquel je ne m’attendais pas. Ce n’était pas un objectif que je m’étais fixé. Pendant la pause, j’ai commencé à y penser et lors des deux courses d’août, je n’étais pas physiquement au top. J’avais la tête lourde à cause de la troisième place. À partir de Silverstone, j’ai commencé à comprendre et à faire mieux. Je suis plus serein, c’était une pression que personne ne m’a mise. »

Entre-temps, Danilo Petrucci a perdu cette place dans le trio de tête du championnat puisqu’il arrive à Misano au quatrième rang, à quatre points de l’officiel Suzuki et vainqueur à Silverstone, Álex Rins.

Cet article MotoGP Saint Marin Misano : l’air du pays sera-t-il bénéfique à Danilo Petrucci ? est apparu en premier sur Paddock GP.

… Plus d’infos

Read more here:: MotoGP Saint Marin Misano : l’air du pays sera-t-il bénéfique à Danilo Petrucci ?